L'instinct de dominance divise une familles des Gorilles

Une histoire des femelles déchire le royaume  du Silver back Cimanuka

Tout amoureux de la nature qui est passé par le Parc national de Kahuzi biega depuis une décennie maintenant  doit nécessairement se souvenir du célèbre Silver back Cimanuka , un de gorille qui fait la fierté du PNKB en terme de tourisme.  L’histoire de Cimanuka rime avec une multitude des femelles. A lui seul il gère plus  des vingt  femelles.

[caption id="attachment_760" align="alignnone" width="1200"]Silverback, kahuzi biega , femelles, espaces , alliances le silverback cimanuka entrain d’observer la traversée de sa famille sur la route.[/caption]

La vie en famille   

En en janvier 2003, il eu naissance dans la famille du fameux Cimanuka , naturellement le bébé porta le nom de Bonane qui signifie tout simplement nouvel ans.  Onze ans plus tard, c’est-à-dire en 2014 le juvénile Bonane atteint la maturité comme il est de coutume chez les gorilles de graueri qui atteignent la maturité à 12 ans.

L’atteinte de la maturité implique un certain nombre de comportement chez les individus  mâle, entre autres la conquête des femelles et d’un espace de vie. Ce qui ne pas sans risque car il risque de toucher aux intérêts du puissant papa Cimanuka dont l’autorité  et l’affection aux femelles et de l’occupation territoriales ne sont plus  à démontrer.

Le père et fils se battent pour les femmes et l’espace.

 

En cette année le jeune Bonane tente des récupérer quelque femelles  pour faire sa propre  famille. Cette tentative se solda par une cuisante défaite, son père le frappa et le chassa de la famille car pareil comportement  est impardonnable.

[caption id="attachment_734" align="aligncenter" width="600"]Bonane , gorille de plaine d l'est ( gorilla graueri berengei) , Kahuzi Biega un gorille de plaine de l’Est , l’espece qui est visitable uniquement au Parc national de Kahuzi Biega[/caption]

Longtemps  solitaire Bonane tente une nouvelle incursion, cette fois –ci est la bonne chez  lui, le poids de l’âge pèse déjà sur les épaules de son père, il réussit à lui  ravir  trois femelles, avoir des femmes entraine un besoin supplémentaire qui est la conquête de l’espace vital.

Toujours téméraire, il chasse son père dans son secteur et y règne en maitre absolu.  Une autre famille qui côtoyait son secteur vital n’a pas été épargnée de son envie de tout occuper et tout ravir. Il réussit à ravir aussi une femelle au puissant  Mpugwe parce que c’est de lui qu’il s’agit. Il compte désormais 5 femelles dans son petit royaume qui ne cesse de grandir. .

Les deux grandes familles dont  celle Cimanuka et de  Mpungwe contrainte à l’errance,  Bonane  règne désormais en maitre absolu dans le secteur touristique de Kahuzi  Biega.

Le mois de juillet amène avec lui  la saison sèche, du coup  la nourriture devient rare, les deux familles chassées par le jeune conquérant Bonane font une alliance contre nature pour tenter de chasser Bonane de son secteur et reconquérir cette espace qui est riche en  fruits.

En date du 9 juillet 2017 , Bonane  remarque les ennemis dans son secteur   se sentant  menacé  décida de se  battre avec son père. Il pensait que l’histoire allait se répéter, mais cette fois-ci son père jeta  toute ses forces  dans la bataille,  mais aussi  convaincu  tout les jeunes frères de Bonane de se joindre à lui, pour en finir avec le puissant Bonane, car il est question de la survie.

La sagesse l’emporte sur la force physique 

La stratégie s’avère payante, Bonane cède après un rude combat de lui seul contre plusieurs.

 Bléssé , saignant partout  il réussit à s’échapper, toutes les femelles se sont dispersées.

Durant deux jours Bonane  était perçu par les localisateurs marchant  difficilement. 7 jours plus tard certainement par amour, les femelles se sont réunies et ont cherché à localiser Bonane dans sa  fuite. Heureusement pour lui, elles l’ont repéré.

[caption id="attachment_761" align="aligncenter" width="640"]kahuzi Biega, femelles, cimanuka , espaces vitales Bonane en plein solitude après la defaite d’un combats contre son père et alliés.[/caption]

Aujourd’hui Bonane  malgré ses blessures est entrain de reprendre peu à peu sa vie normale. Principale leçons, la force physique ne suffit pas pour régner, les vieux ont toujours d’autres stratégie dont on aura toujours besoin dans la vie. On pense que Bonane va changer de comportement après son mésaventure.

 ]]>

Auteur :Hubert MULONGOY

0 commentaire pour “L'instinct de dominance divise une familles des Gorilles

  1. en tout cas,nulle personne ne saurait rester irrésistible quand aux merveilles que regorge ce coin du monde…coup de chapeau a tous ceux qui ont mis leur savoir pour rendre attrayant ce site.

  2. Bonjour Monsieur Patrice
    Merci pour les informations de chimanuka et son fils bonane, j’espère bien chimanuka est la seule famille rester apres la guerre si oui
    Alors ma question est de savoir où sont venues d’autres familles à part celle bonane ( mpungwe, mugaruka,maheshe, mufanzala,………) selon histoire évolutive des gorilles après la guerre

Laisser un commentaire

L'instinct de dominance divise une familles des Gorilles

Une histoire des femelles déchire le royaume  du Silver back Cimanuka

Tout amoureux de la nature qui est passé par le Parc national de Kahuzi biega depuis une décennie maintenant  doit nécessairement se souvenir du célèbre Silver back Cimanuka , un de gorille qui fait la fierté du PNKB en terme de tourisme.  L’histoire de Cimanuka rime avec une multitude des femelles. A lui seul il gère plus  des vingt  femelles.

[caption id="attachment_760" align="alignnone" width="1200"]Silverback, kahuzi biega , femelles, espaces , alliances le silverback cimanuka entrain d’observer la traversée de sa famille sur la route.[/caption]

La vie en famille   

En en janvier 2003, il eu naissance dans la famille du fameux Cimanuka , naturellement le bébé porta le nom de Bonane qui signifie tout simplement nouvel ans.  Onze ans plus tard, c’est-à-dire en 2014 le juvénile Bonane atteint la maturité comme il est de coutume chez les gorilles de graueri qui atteignent la maturité à 12 ans.

L’atteinte de la maturité implique un certain nombre de comportement chez les individus  mâle, entre autres la conquête des femelles et d’un espace de vie. Ce qui ne pas sans risque car il risque de toucher aux intérêts du puissant papa Cimanuka dont l’autorité  et l’affection aux femelles et de l’occupation territoriales ne sont plus  à démontrer.

Le père et fils se battent pour les femmes et l’espace.

 

En cette année le jeune Bonane tente des récupérer quelque femelles  pour faire sa propre  famille. Cette tentative se solda par une cuisante défaite, son père le frappa et le chassa de la famille car pareil comportement  est impardonnable.

[caption id="attachment_734" align="aligncenter" width="600"]Bonane , gorille de plaine d l'est ( gorilla graueri berengei) , Kahuzi Biega un gorille de plaine de l’Est , l’espece qui est visitable uniquement au Parc national de Kahuzi Biega[/caption]

Longtemps  solitaire Bonane tente une nouvelle incursion, cette fois –ci est la bonne chez  lui, le poids de l’âge pèse déjà sur les épaules de son père, il réussit à lui  ravir  trois femelles, avoir des femmes entraine un besoin supplémentaire qui est la conquête de l’espace vital.

Toujours téméraire, il chasse son père dans son secteur et y règne en maitre absolu.  Une autre famille qui côtoyait son secteur vital n’a pas été épargnée de son envie de tout occuper et tout ravir. Il réussit à ravir aussi une femelle au puissant  Mpugwe parce que c’est de lui qu’il s’agit. Il compte désormais 5 femelles dans son petit royaume qui ne cesse de grandir. .

Les deux grandes familles dont  celle Cimanuka et de  Mpungwe contrainte à l’errance,  Bonane  règne désormais en maitre absolu dans le secteur touristique de Kahuzi  Biega.

Le mois de juillet amène avec lui  la saison sèche, du coup  la nourriture devient rare, les deux familles chassées par le jeune conquérant Bonane font une alliance contre nature pour tenter de chasser Bonane de son secteur et reconquérir cette espace qui est riche en  fruits.

En date du 9 juillet 2017 , Bonane  remarque les ennemis dans son secteur   se sentant  menacé  décida de se  battre avec son père. Il pensait que l’histoire allait se répéter, mais cette fois-ci son père jeta  toute ses forces  dans la bataille,  mais aussi  convaincu  tout les jeunes frères de Bonane de se joindre à lui, pour en finir avec le puissant Bonane, car il est question de la survie.

La sagesse l’emporte sur la force physique 

La stratégie s’avère payante, Bonane cède après un rude combat de lui seul contre plusieurs.

 Bléssé , saignant partout  il réussit à s’échapper, toutes les femelles se sont dispersées.

Durant deux jours Bonane  était perçu par les localisateurs marchant  difficilement. 7 jours plus tard certainement par amour, les femelles se sont réunies et ont cherché à localiser Bonane dans sa  fuite. Heureusement pour lui, elles l’ont repéré.

[caption id="attachment_761" align="aligncenter" width="640"]kahuzi Biega, femelles, cimanuka , espaces vitales Bonane en plein solitude après la defaite d’un combats contre son père et alliés.[/caption]

Aujourd’hui Bonane  malgré ses blessures est entrain de reprendre peu à peu sa vie normale. Principale leçons, la force physique ne suffit pas pour régner, les vieux ont toujours d’autres stratégie dont on aura toujours besoin dans la vie. On pense que Bonane va changer de comportement après son mésaventure.

 ]]>

Auteur :Hubert MULONGOY

0 commentaire pour “L'instinct de dominance divise une familles des Gorilles

  1. en tout cas,nulle personne ne saurait rester irrésistible quand aux merveilles que regorge ce coin du monde…coup de chapeau a tous ceux qui ont mis leur savoir pour rendre attrayant ce site.

  2. Bonjour Monsieur Patrice
    Merci pour les informations de chimanuka et son fils bonane, j’espère bien chimanuka est la seule famille rester apres la guerre si oui
    Alors ma question est de savoir où sont venues d’autres familles à part celle bonane ( mpungwe, mugaruka,maheshe, mufanzala,………) selon histoire évolutive des gorilles après la guerre

Laisser un commentaire