La Journee De L’Ecogarde Est Celebree Au Kahuzi Biega

Tout le 31 juillet de l’année est une journée dédiée  aux écogardes.

Le directeur avec les écogardes

La communauté tant nationale  internationale entend ainsi reconnaitre les efforts de ceux qui sont  placés au quotidien à la ligne de front d’un combat rude et sans merci  qu’est la protection de la biodiversité et par là la conservation de la nature. Pour peu étonnant que ce la puise paraitre, mais il faut signaler   malgré   la grande  signification de cette date  pour le conservateur de la nature, cette journée  n’est pas connue  par un   grand nombre des citoyens du monde. Les efforts à faire restent   encore énormes par les conservateurs  de la nature à travers les différents services appropriés,  pour ainsi rendre populaire cette journée qui  gratifie les efforts de ceux qui vivent encore et qui immortalise ceux  là qui  sont tombés  les armes à la main  aux différents fronts à travers la planétaire de la conservation de la nature.

Le Chef dans son bureau

Le parc national de Kahuzi Biega n’a pas dérogé à la règle.  Comme les autres aires protégées, il a tenu à respecter la tradition. Sous la direction de son gestionnaire, le Directeur et Chef de site Lucien Gédéon Lokumu , sans ses galons comme le reste de sa troupe ,  des manifestations grandioses ont été organisées à Tshivanga le quartier général  du site  avec l’appui du son partenaire séculaire, la Wild life Conservation Society (WCS). Dans son mot des circonstances le chef de site à mobilisé sa troupe. Dans une allocution pleine de sagesse et d’expérience avérée, il a appelé la troupe  à respecter  l’engagement pris individuellement par tout un chacun pour intégrer la corporation des éco gardes. La dignité d’un homme a –t-il dit se reconnais à travers le respect de son serment prononcé  solennellement devant  les hommes et devant Dieu. Comme dans toute vie,  conjugale, professionnelle ou sacerdotale (religieuse), les épreuves ne manquent jamais a dit le chef de site à sa troupe. Il est donc question de rester constant, serein et fort mentalement  durant le parcours, pour  ainsi donner signification à sa vocation et sa propre vie.  Le chef de site à invité sa troupe à valoriser  la vie des compagnons d’armes qui sont tombés au front à travers un travail professionnel, caractérisés par la discipline et  la loyauté. Pour terminer son propos il a invité la troupe à observer une minute de silences en mémoire de tous les compagnons qui sont tombés cette année au sein de l’institut Congolais pour la conservation de la nature. Comme le disait Alphonse de la Martine un écrivain français de renom, «  la vraie tombe de nos morts se trouve dans nos mémoires. »

Le chef s’adresse à la troupe

Dans leurs mot de circonstances les rangers de Kahuzi Biega ont  remercié la haute hierarchie de l’ICCN,  le Chef de site et son partenaires de songer à eux à travers la célébration avec faste de cette journée qui  leurs est  dédiée. Il ont promis de rester professionnel, discipliné et loyale pour la conservation du parc national de Kahuzi Biega , site du patrimoine mondiale de l’Unesco et ses ressources naturelles.

L’occasion était aussi de reconnaitre les efforts et la bravoure  de ceux qui sont encore vivants, ainsi une enveloppes a été remise à l’équipe des pisteurs et  localisateurs des gorilles pour leur travail quotidien dans le secteur touristique. Une enveloppe  a été aussi remise au plus anciens de leurs ; il s’agit de conservateur en chef Mbilizi wenga lukenga Sébastien en reconnaissance de plus de trente ans de carrières au sein de l’institut congolais pour la conservation de la nature. Le partenaires a aussi remis aux ecorgardes des équipement de travail au quotidien caractérisés par les bottines en plastique qui sont très importants et efficaces  pour le travail de terrain dans une zone aussi pluvieuse que marécageuses.  La manifestation s’est clôturée par le partage d’un repas  congolais très copieux  pendant le quel le directeur et Chef de site a servi tout le monde avant de se servir le  dernier. Un geste significatif de communion entre le sommet et la base.

Le Directeur avec le partenaire du jours

Auteur :Hubert MULONGOY

Laisser un commentaire