La sensibilisation communautaire à la protection porte des fruits

Il ne faut jamais perdre de l’espoir quand on s’engage dans la sensibilisation et l’éducation du Public dans la protection de la biodiversité. Un groupe jadis farouche et qui ne voulait jamais entendre parlé du parc vient de prouver après plusieurs séances de sensibilisation organisés par le parc National de Kahuzi-Biega vient de prouver pour la énième fois qu’il a changé d’attitude.

Cette équipe vient d’arrêter et ravir entre les mains des braconniers un bébé gorille dénommé « Lulingu ». Ce bébé gorille qui voulait être vendu à Bukavu a vu sa destination changé d’un marché vers plutôt un centre de réhabilitation. Il a été remis au Dr. Radar Nishuli, Directeur et Chef de site de Kahuzi-Biega qui, après les examens cliniques l’a acheminé à Lwiro où il est sous quarantaine et suivi médical par des spécialistes vétérinaires de la faune sauvage à l’occurence Martin Kabuyaya et Lina Ntabiruba respectivement agents de Gorillas Doctors et Coopera/ICCN.

le directeur avec le bébé gorille dans la cagele Directeur avec le bébé gorille

Le Directeur Radar l’a ensuite remi à Dr. Lina Ntabiruba qui le garde jusqu’à présent au Centre de Réhabilitation des Primates de Lwiro avec l’assistance de Dr. Martin Kabuyaya.

Remise du bébé gorille au Dr Lina par le Directeur Radar

Après la quarantaine, sur instructions du Directeur Général de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature, le Dr. Cosma Wilungula, il sera transféré à Senkwenkwe à Rumangabo au Parc National des Virunga pour y rejoindre les autres primates qui y sont gardés.

Le Parc National de Kahuzi-Biega a besoin de plus de moyen pour son programme d’éducation environnementale mais aussi et surtout pour l’appui à son service d’intelligence.

Nous remercions encore une fois ces amis de la nature qui viennent de prouver qu’il n’est pas exclu qu’un braconnier devienne conservateur s’il est bien sensibilisé et impliqué dans la protection.

Nous remercions également M. Emmanuel Demerode du Parc National des Virunga pour avoir accordé son avion afin de faciliter le transfert de ce bébé gorille du PNKB vers Rumangabo au centre de réhabilitation de senkwekwe.

Merci à tous ceux qui veulent bien appuyer le Parc dans son combat de conversion des anciens braconniers et ennemis du parc en conservateurs et amis de la nature.

Auteur :Hubert MULONGOY

Laisser un commentaire